Théâtre du Château Saison 2019-2020

Musique • Soirée de présentation de la saison suivie du concert Gran Bazar l Les TromanoThéâtre du Château, Eu

Violon : Yorrick Troman
Accordéon : Daniel Troman
Contrebasse : Yann Dubost

  

  

 

Retrouvons-nous pour découvrir la programmation 2019/2020 du Théâtre du Château.  

La présentation sera suivie d'un spectacle, puis d'un pot dans le hall du Théâtre.


 
 

 

 


Un violon, une contrebasse, un accordéon. Depuis 2008, ils sillonnent les routes de France et d'ailleurs. Quand Yorrick ne dirige pas de son archet l'Orchestre symphonique de Navarre, il retaille des pièces pour orchestre à la mesure des Tromano. Yann, lui, troque le frac de l'Orchestre Philharmonique de Radio France pour le costume bigarré du trio, auquel il apporte le velours et le grain de sa contrebasse. Daniel, nostalgique des standards yiddish de sa grand-mère, enfile les bretelles de l'accordéon.

Les Tromano deviennent un orchestre miniature grâce au violon transformé en banjo, aux percussions de la contrebasse et à l'accordéon, tour à tour flûte, basson ou clarinette.

Des airs que l'on a sur le bout de la langue, d'autres oubliés, le tout unifié par une sonorité singulière : telle est la recette du "Gran Bazar" festif et coloré des Tromano.

<<< Retour à la liste des spectacles

Jeudi 26 septembre 2019 • 20h00


Crédit photo : ©©Géraldine Aresteanu

Tarif Gratuit
Durée : Spectacle : 1H


Entrée gratuite - Placement libre

Réservation indispensable au 02 35 50 20 97

ou par email à contact@theatreduchateau.fr

 

Attention, places limitées !

 

- - - -

 

La presse en parle...

> « Le patchwork embrasse large, et avec fougue. L'élan jamais ne retombe. (…) Un trio aussi sympa que virtuose ». Midi Libre

 

> "Toutes les couleurs de l’Europe sont dans la palette sonore de nos trois gaillards, migrants de la musique sans frontières." Radio Classique - Olivier Bellamy

 

> "Yorrick au violon, Daniel à l'accordéon et Yann à la contrebasse ont réussi à donner l'allure d'un orchestre à leur trio en évoquant le banjo, la guitare, les percussions, la flûte, le basson, sur des airs populaires ou non, mais toujours sous descouleurs inattendues." Ouest-France