Théâtre du Château Saison 2019-2020

Musique-Chant • Alfama | Noëmi Waysfeld & l'Ensemble BlikThéâtre du Château, Eu

Chant : Noëmi Waysfeld
Guitare et oud : Florent Labodinière
Accordéon : Thierry Bretonnet
Contrebasse : Antoine Rozenbaum

  

Qu’y a-t-il de commun entre le chant des femmes lisboètes et celui des veuves polonaises ? Elles chantent l’homme parti trop loin, au-delà des mers, enlevé par les guerres. L’exil, la nostalgie, le destin… Elles en gardent une même volonté de vivre malgré tout, malgré le désespoir.


Avec « Alfama », direction Lisbonne, donc, et la langueur légendaire du fado que Noëmi Waysfeld et son ensemble Blik se réapproprient... en yiddish !


Un choix aussi radical qu’étonnamment naturel, puisque les chants d’Amalia Rodrigues, dont Noëmi Waysfeld s’empare, et les complaintes polonaises partagent des émotions et une sorte d’essence commune : la puissance symbolique du chant, plus fort que tous les drames, et toujours empreint d’un espoir surhumain. La chanteuse Noëmi Waysfeld incarne avec talent ce passage de l’un à l’autre.

<<< Retour à la liste des spectacles

Jeudi 24 octobre 2019 • 20h00


Crédit photo : ©©Isabelle Rozenbaum

Tarif B 8=>15€
Durée : 1H20

Production : AWZ Production.

- - - - 

 

Tout public

 

- - - -

 

A l'école de la voix, avec Noëmi Waysfeld !
A la découverte du fado ! : La veille du spectacle, le mercredi 23 octobre 2019, de 19H30 à 22H30, retrouvons-nous au Théâtre pour apprendre des techniques vocales, découvrir des musiques du monde et le fado, art populaire vocal-musical portugais, et chanter ensemble ! Gratuit pour les détenteurstrices d’un billet du concert du lendemain. Autrement, le tarif est de 5€. Sur réservation obligatoire au 02-35-50-20-97 ou par email à contact@theatreduchateau.fr. Plus d'information

 

Après le spectacle, dégustons ensemble des spécialités portugaises ! Tarif : 2€. Réservation conseillée.

 

- - - -

 

La presse en parle...

« Du fado en yiddish ? Très balkanique dans sa jupe pétillante bleu turquoise, Noémi Waysfeld parle d'un "voyage féminin" : des mères polonaises de prisonniers aux femmes portugaises de marins au long cours, c'est toujours le même blues qu'elle exorcise de sa voix profonde et véhémente » - Télérama

 

« L'équivalence polonaise à la saudade existe et se nomme le zal : un état d'âme plein de mélancolie qui mêle le plaisir et la souffrance et trouve dans la douleur une sorte de volupté. » Ces propos de Noëmi Waysfeld illustrent absolument l'atmosphère de ce bel album, dans lequel elle chante fado et tango en yiddish de sa voix chaude et puissante. »Trad Mag

 

« Les yeux souvent clos, elle chante divinement, vibre de tout son corps sur ces chansons venues d’ailleurs, et qui nous touchent au plus profond de nous-mêmes »La Dépêche du midi